Chapitre 8 : Traduire le monde en musique


Violino pleura encore, mais ces larmes avaient le goût du bonheur qui l’envahissait et il se mit à traduire tout ce qui l’environnait :

(musique) 

Le paysage jouait avec la virtuosité aiguisée de Violino et fit passer dans son champ de vision des nuées de “Jaseurs Boréal”, des lumières en griffes colorées, des essaims d’abeilles d’hiver, des éclats de verglas et des buissons de givre.

Un vent léger et à peine plus tiède que l’air parvint en caresses à Violino.

Une teinte abricot pâle teinta l’horizon à l’est.

La couleur orangée se densifiait et le vent tourbillonna embaumant l’air d’une subtile odeur d’encens.

Un bruissement de feuilles et de branchages s’insinua.

Un grondement, un galop, un mouvement d’ombres grandissaient dans le ciel rouge.

Une plainte montait et le bruissement se transforma en craquements lugubres.

Des nuées d’oiseaux de jour et de nuit filaient en pagaille dans le roulement sourd des pattes d’animaux et la sirène hurlante de leurs voix mélangées.

L’odeur d’encens était devenue acre et asphyxiante. La suie noire et grasse tourbillonnaient comme des nuées de corbeaux.

Certains arbres tombaient de toute leur longueur et transmettaient le feu partout où leurs branches passaient.

« Violinooooooooo… ! »

C’était Pernambouc.

Chevauchant un robuste canard à crinière, il venait de survoler la zone de la forêt embrasée. Les fumées denses et bouillantes empêchaient d’approcher.

Violino était pris de nausées.

Passant et repassant dans le ciel, Pernambouc se mit à rêver d’un déluge.

Tout là-haut, Lune devenue ivre dansait comme une folle sur les musiques enflammées de Violino.

Pernambouc, se rappela que seule la Lune avait le pouvoir de commander aux nuages et à la pluie.

Il lança sa monture en direction du cosmos. L’oiseau se tendit et fournit un effort considérable pour s’élever dans les airs.

Ils montèrent si haut qu’ils furent bientôt là où l’air se fait rare et glacial; aux portes de l’infini.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s